A propos de l'artiste

""Un tableau ne vit que par celui qui le regarde"" 

Artiste autodidacte, Karol Reber a découvert la passion pour le dessin et la peinture à un très jeune âge et donc commencé à cultiver ce désir. Il a commencé le dessin au crayon. Cette période, l'a aidé à assurer son trait et l'esquisse de ses tableaux. En 1998, la couleur apparaît. Cette étape, lui a permis d'étudier la palette de couleurs, l'adapter à ses tableaux, saisir les règles de complémentarité et les contrastes.
En 2000, il découvre la peinture à l'huile et ses merveilles. Cette technique est devenue son moyen d'expression le plus aisé.

La peinture figurative a ce mérite, par rapport à celle qu’on appelle abstraite, qu’elle ne permet pas à l’artiste de « tricher », d’escamoter les déficiences sous des vernis tape-à-l’œil où, une fois ceux-ci grattés, une fois le superficiel et la part de poudre aux yeux dénoncés, ne subsistent que la facilité, tout ce que l’art abstrait, quand il n’est pas expression sincère ou simplement beauté formelle, a de léger, de banal et d’impersonnel. Karol Reber est résolument figuratif, même s’il s’est essayé à l’art abstrait, par seul goût de la recherche d’ailleurs.